Aïkido

O’senseï Morihei Ueshiba (1893 – 1969) a défini en 1929 les principes de l’Aïkido en intégrant aux techniques des arts traditionnels purement physiques des valeurs morales. Les principes de l’Aïkido furent définis au lendemain de la seconde guerre mondiale en intégrant aux techniques des arts martiaux traditionnels la valeur morale de l’amour dans le climat d’un nouvel humanisme naissant. Aussi, la pratique de cette discipline non compétitive n’a comme fin ni la destruction de l’adversaire, ni même la dissuasion par la crainte. La visée en est, au contraire, de s’engager dans un échange d’énergie propre à désamorcer l’agression et à évacuer la situation de conflit.